Accès professionnel

Les différents modes d’exercices

Les sages-femmes peuvent exercer :
  • en tant que salarié (80 % actuellement d’entre elles, dont la majorité à l’hôpital).
Les secteurs d'activité à l'hôpital ou en clinique sont variés :
On trouve des sages-femmes essentiellement en consultations prénatales, en grossesses pathologiques, en salles de naissances, en suites de naissances. Elles peuvent également être présentes dans les services d'orthogénie, de procréation médicalement assistée, aux urgences gynécologiques...
 
  • Sages-femmes de hôpitaux
Le corps des sages-femmes des hôpitaux constitue un corps de statut médical de catégorie A au sein de la fonction publique hospitalière.
Les sages-femmes des hôpitaux sont des agents de la fonction publique hospitalière et sont donc soumises aux droits et obligations des fonctionnaires. Elles exercent les activités de prise en charge clinique, de prévention et de recherche.
Il existe 2 grades et un statut de coordinateur en maïeutique qui a pour mission d’organiser l’activité et d’élaborer et mettre en œuvre les projets avec les autres professions médicales.
 
  • Dans des établissements privés
Régi par les règles du droit du travail, au même titre que tout salarié, le contrat de travail des sages-femmes salariées dans ces établissements s’intègre dans le cadre d’une convention collective nationale négociée entre les syndicats de salariés et la Fédération des établissements hospitaliers et d’assistance privés à but non lucratif (FEHAP) ou au sein de la fédération hospitalière privée (FHP).
 
Selon l’article R.4127-349 du code de la santé publique l’exercice de la profession de sage-femme sous quelque forme que ce soit au sein d’une entreprise, d’une collectivité ou d’une institution ressortissant du droit privé doit, dans tous les cas, faire l’objet d’un contrat écrit.
Tout contrat, renouvellement de contrat ou avenant doit être transmis au conseil départemental de l’Ordre compétent qui doit faire connaître ses observations dans le délai d’un mois réglementaire.
 
  • Sages femmes territoriales
Elles exercent leurs fonctions dans les collectivités territoriales plus particulièrement dans les services de PMI.
Elles assurent auprès de la femme enceinte des actes de prévention ainsi qu’un suivi de la grossesse et du postnatal. Elles participent également aux activités de planification et d’éducation familiale et assurent des actions de soutien à la parentalité et à la promotion de la santé.
Elles constituent un cadre d’emplois médico-social de catégorie A. Ce cadre d’emplois comprend les grades de sage-femme de classe normale, de sage-femme de classe supérieure et de sage-femme de classe exceptionnelle.
Le recrutement intervient réussite à un concours sur titre avec épreuve ou par détachement de la fonction publique hospitalière.
 
  • En tant que libéral
La sage-femme libérale peut exercer à domicile ou en cabinet seule ou en commun. Lors de l’exercice avec d’autres professionnels, un contrat doit être établi et transmis au conseil départemental de l’ordre.
Ce mode d’exercice est en plein essor, en effet dans le Rhône il y a 234 sages-femmes libérales en octobre 2017, alors qu'elles n'étaient que 165 en 2015
  • Autres lieux d’exercice : école de sages-femmes, un réseau régional inter-maternités, cellule de transfert in utero, association humanitaire, laboratoire de recherche.