Accès professionnel

Les membres

Membre Titulaire
 
Dominique Tuppin Présidente
 
Il y a 3 ans, nous avons constitué un nouveau Conseil Départemental, suite à des élections au cours desquelles vous nous avez fait confiance. Nous avons essayé de mettre en place un Conseil proche de vous et de vos attentes, projet partagé et porté par une équipe dynamique.
Cependant aujourd’hui, nous tenons à vous faire part de la décision de 8 membres sur 9 composant notre Conseil Départemental de démissionner collectivement le 18 mai 2019. Nous vous devons aujourd’hui de vous expliquer les raisons de cette démission, afin notamment d’éviter tout malentendu ultérieur.
 
Cette décision radicale fait suite à un recours que le Conseil National a porté contre notre Conseil Départemental, suite à notre choix d’inscrire une sage-femme dans notre département. L’inscription de cette sage-femme repose sur l’analyse des textes régissant notre profession et son refus aurait, à nos yeux, été purement arbitraire.
Il est également important de préciser le fait que dans les documents composant le recours, transmis au Conseil Interrégional puis à la sage-femme concernée, se trouve l’intégralité de notre PV de réunion, non anonymisé. Face à ce manquement flagrant de confidentialité, devons-nous à notre tour déposer plainte contre le CNO, sans ignorer le temps et le budget nécessaires à ce genre de procédure ? Budget financé par nos cotisations ?
 
Si ce recours est bel et bien l’élément déclencheur de notre démission, il n’en est pas l’unique source. En effet, de nombreux dysfonctionnements ont été signalés au CNO, sans qu’aucun ajustement n’ait vu le jour. Nous ne vous exposerons pas en détail ces dysfonctionnements mais nous ne sommes clairement pas entendus en haut lieu. Nous pouvons vous citer, entre autres,  nos demandes répétées de pouvoir mettre à jour les fiches des sages-femmes directement par le Conseil Départemental, pour vous éviter de devoir vous connecter au site du CNO alors que vous nous avez déjà transmis l'information.  Mais également, le silence du CNO suite aux diverses attaques vis-à-vis de notre profession dans les médias. Pire que le silence, lorsque nous avons interrogé nos élus à ce sujet, il nous a été rétorqué qu’il n’était pas judicieux de répondre à de tels propos, les priorités étant ailleurs. Ces priorités seraient-elles de porter recours contre un CD ? La défense de l’honneur de notre profession n’est-elle pas une des missions prioritaires de notre Conseil de l’Ordre ?
               Nous ne pouvons que regretter l’inertie de nos hautes instances. Nous tenons à vous assurer que c’est avec une extrême déception que nous nous voyons forcés d’abandonner les projets auxquels nous nous sommes consacrés ces dernières années, mais nous refusons de cautionner, ou d’être assimilés aux décisions prises par le CNO.
 
Les élections prévues le 23 mai prochain sont annulées faute de candidature. Il ne restera donc, après notre démission, qu’une seule élue au sein de notre Conseil Départemental, ce qui ne lui permettra pas de fonctionner en attendant la restructuration par le Conseil National. Nous sommes totalement conscients de la difficulté dans laquelle nous pourrions mettre certaines sages-femmes du département par notre démission mais nous sommes persuadés que le changement ne peut se faire que par ce type de décisions fortes.
Nous espérons sincèrement que cette démission ne sera pas vaine et qu’elle contribue à amener notre profession vers un avenir plus heureux.
Cette démission va conduire à la suppression de nos accès à cette adresse de messagerie. Si vous souhaitez nous adresser un message, vous pourrez désormais nous contacter à l’adresse cdo.sf.69@gmail.com (cette adresse, non officielle, n’aura pas pour vocation de répondre à des demandes ordinales)
Nous vous souhaitons à toutes et à tous un bel épanouissement tant professionnel que personnel.
 
Aurélie Chikh, Trésorière adjointe
Patricia Curtet, Secrétaire adjointe
Carine Dubessy, Conseillère
François Grillot, Vice-Président
Margaux Joly, Trésorière
Françoise Luquet, Conseillère
Emilie Novat, Secrétaire
Marie Schiffmann, Conseillère